Marie Busson, sculpteur-plasticienne
lundi 18 février 2019
Citadelles
      

D’abord, j’ai fait des femmes, elles étaient lovées sur elles mêmes.

          Ensuite, j’ai voulu montrer ce qui était passage en elles et j’ai fait des portes :

                         des femmes creusées de portes,

              des portes étroites défendues par d’inutiles gardiens,

            des portes-brèches dans de hautes murailles …

          portes- frontières ouvertes sur un au-delà inconnu.

          Puis, autour de la porte, les architectures ont pris corps.

                Ce sont elles : les citadelles.

 

            Ici, l’inconnu qu’ouvrent leurs portes est au-dedans.


                                   Marie Busson     Sept. 2001

Actualité

oeuvres post 2007:
voir blog ici